Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Chirurgie du cancer du sein et reconstruction

Chef de service
Dr Nicolas Leymarie

Demander un RDV
Tél.: +33 (0)1 42 11 65 36
E-mail

Frise de présentation (bandeau): 
Chirurgie du cancer du sein et reconstruction

A Gustave Roussy, la chirurgie du cancer du sein n’est pas synonyme de mutilation. La prise en charge esthétique et de reconstruction mammaire est totalement intégrée dans le traitement de la maladie, à tous les stades.

Avec plus de 2 000 patientes opérées de cancer du sein chaque année et près de 500 reconstructions mammaires, Gustave Roussy est le premier centre de reconstruction du sein en France. Ces interventions sont assurées par l'équipe du service de chirurgie plastique oncologique et reconstructrice de l'Institut.

Une chirurgie plastique totalement intégrée à la prise en charge du cancer du sein

Pour les stades précoces du cancer du sein, une ablation partielle du sein est le plus souvent indiquée (tumorectomie ou quadrantectomie). La chirurgie va permettre de retirer la lésion avec des marges de sécurité pour limiter le risque de récidive.

Les chirurgiens pratiquent alors le plus souvent des techniques de chirurgie "oncoplastique" du sein. Ces techniques permettent l’ablation de la tumeur tout en préservant une forme harmonieuse au sein, en limitant les déformations secondaires du sein.

Une reconstruction immédiate du sein

A Gustave Roussy, les patientes pour lesquelles une ablation totale du sein est nécessaire (mastectomie) peuvent le plus souvent bénéficier d’une reconstruction mammaire soit immédiate (dans le même temps que l’ablation du sein), soit secondaire (plusieurs mois après la mastectomie) et ce, sans dépassement d'honoraires.

La reconstruction immédiate peut être proposée à la majorité des patientes, même si des traitements complémentaires (radiothérapie, chimiothérapie…) sont prévus, grâce à l'expertise de nos chirurgiens et à leurs collaborations étroites avec les radiothérapeutes et les sénologues de l'Institut. Dans certains cas, il est également possible de conserver le mamelon et l’aréole. 

Des techniques de reconstruction du sein innovantes

La reconstruction fait appel à différentes techniques utilisant les propres tissus de la patiente (reconstructions autologues) ou une prothèse en silicone. Un sein peut être ainsi reconstruit par des tissus prélevés sur le ventre (lambeau libre abdominal de DIEP ou de SIEA), sur les cuisses (lambeau de Gracilis, de PAP, de fascia lata), sur le dos (lambeau de grand dorsal) ou parfois avec de la graisse prélevée par liposuccion (lipofilling ou autogreffe de graisse). La reconstruction par prothèse en silicone ou en sérum est bien sûr également pratiquée.

Notre équipe prend également en charge les séquelles des traitements des cancers (déformation du sein après tumorectomie, lymphœdème du bras...).

Toutes les informations sur les principales techniques de chirurgie des cancers du sein, de reconstruction du sein et de corrections des séquelles sont accessibles en lignes sur les pages Facebook et YouTube de la chaîne “Informations sur le Cancer du Sein”.

Vous pouvez également consulter les vidéos de la chaine YouTube de Gustave Roussy.

La chirurgie ambulatoire du cancer du sein

La chirurgie en ambulatoire, ou chirurgie "en un jour", consiste en une hospitalisation courte, avec un retour à domicile le jour de son intervention. Cette chirurgie ambulatoire se fait en toute sécurité et évite un séjour prolongé à l’hôpital.

Cette prise en charge est possible depuis plusieurs années à Gustave Roussy en chirurgie du sein, notamment pour une tumorectomie, un prélèvement du ganglion sentinelle, un changement de prothèse mammaire, ou des gestes d’amélioration esthétique tels le lipofilling ou les reconstructions de plaque aréolo-mamelonnaire.

Ce mode d’hospitalisation a montré ses avantages en termes de réduction des risques d’infection du site opératoire, de taux de satisfaction élevé des patientes et d’absence de sur-risque. Il n’est pas obligatoire mais il est proposé dès que cela est possible, soit dans 20 à 25% des cas de chirurgie du sein à Gustave Roussy.

Le parcours de chirurgie du sein en ambulatoire

Quatre principales étapes caractérisent le parcours en chirurgie mammaire ambulatoire : une évaluation préopératoire, la phase opératoire, la phase d'autorisation de sortie le jour même et le suivi de la patiente dans les 24 heures. Le lendemain de l’intervention, la patiente est contactée par une infirmière afin de s’assurer des bonnes suites opératoires.

Ce type de chirurgie passe aussi par l’éducation des patientes et de leur entourage. Lors de la visite préopératoire, la patiente se verra remettre un document par l’infirmière relatif aux modalités de son hospitalisation.

 

 

 

Catégorie de la page: