Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Villejuif, le 14 octobre 2021

Octobre rose // Tout n’est pas rose

Gustave Roussy lance le programme Compass contre le cancer du sein triple négatif

Aujourd’hui, près de 9 femmes sur 10 guérissent de leur cancer du sein. Mais ce chiffre optimiste recouvre des réalités multiples et les cancers dits « triple négatif » restent les plus difficiles à soigner. Tous les ans, 1 200 femmes en France et 30 000 dans le monde présentent une rechute métastatique de ce cancer pendant la première année après la fin des traitements curatifs. Elles sont alors confrontées à un mauvais pronostic et à un désert thérapeutique. Une réalité injuste et urgente pour ces patientes dont plus de 40 % ont moins de 40 ans.

« Le cancer du sein triple négatif est notre ennemi n° 1. Contrairement à d’autres sous-types de cancer du sein (hormonaux dépendants ou HER2 positifs), le pronostic du cancer du sein triple négatif ne s’est pas amélioré au cours des 15 dernières années en raison d’un manque de thérapies efficaces. Ce désert thérapeutique est terrible pour les patientes pour lesquelles le traitement standard n’est pas efficace », témoigne ainsi la Dr Barbara Pistilli, cheffe du comité de pathologie mammaire de Gustave Roussy.

C’est pour ces femmes que les équipes de Gustave Roussy se mobilisent aujourd’hui et lancent le programme COMPASS à travers la troisième édition de la campagne « Tout n’est pas rose ».

COMPASS : un programme médico-scientifique unique en France pour sortir de l’impasse thérapeutique

Porté par le Dr Barbara Pistilli et prévu pour une durée de 3 ans, COMPASS est le premier projet de ce type mené en France pour les patientes atteintes d’un cancer du sein triple négatif qui présentent une rechute précoce métastatique après moins d’un an de la fin des traitements curatifs.

COMPASS implique plusieurs équipes de recherche translationnelle et clinique de Gustave Roussy avec l’objectif d’évaluer, à travers plusieurs essais cliniques, l’efficacité de différentes combinaisons de traitements innovants. Une nécessité pour ce type de cancer, pour lequel seules des associations de nouvelles molécules pourront, à terme, apporter un bénéfice thérapeutique durable.

Le programme comprendra plusieurs études cliniques de phase I et II, qui pourront déboucher sur des essais de phase III, selon les données obtenues et permettront ainsi d’élargir l’accès aux stratégies thérapeutiques les plus efficaces. Dans un premier temps, 200 patientes en rechute d’un cancer du sein triple négatif métastatique seront incluses.

Un appui nécessaire de la société civile

Les équipes médico-scientifiques dédiées au cancer du sein à Gustave Roussy entendent relever l’immense défi posé par les cancers du sein dits « triple négatifs ». Cette année, Gustave Roussy s’associe au collectif #Mobilisationtriplettes, un groupe d’action dédié à la cause des femmes atteintes d’un cancer du sein triple négatif. Leur objectif est de sensibiliser aux problématiques auxquelles les femmes atteintes d’un cancer du sein triple négatif sont confrontées, alerter l’opinion publique afin de redoubler d’efforts pour sortir de l’impasse thérapeutique et soutenir la recherche pour accélérer l’innovation.

Le soutien de la société civile toute entière est déterminant pour les nombreuses femmes atteintes d’un cancer du sein triple négatif.

► Pour faire un don et en savoir plus sur le projet COMPASS

À propos du département du comité de pathologie mammaire de Gustave Roussy

Dirigé par Dr Barbara Pistilli, l’équipe de pathologie mammaire a reçu 11 272 patients en consultation en 2020. Pionnier du " diagnostic en un jour", l'Institut propose depuis 2004 un accueil dédié permettant d'établir dans la journée, dans la plupart des cas, un diagnostic sur une anomalie du sein détectée en ville. Plus de 21 000 femmes en ont déjà bénéficié. 38 nouveaux essais cliniques ont été ouverts en 2020 au sein du comité de pathologie mammaire.

Icône PDF ► Lire le communiqué en PDF

 

Catégorie de la page: