Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Oncostat

Responsable
Stefan Michiels

Contact
Tél : + 33 (0)1 42 11 41 44
E-mail

Bâtiment de médecine moléculaire,
Niveau 0, pièce 85

Frise de présentation (bandeau): 
Oncostat

Oncostat

Cette équipe fait partie de l’UMR 1018/CESP Centre de recherche en épidémiologie et en santé des populations

L’équipe Oncostat développe des méthodes d’évaluation de la médecine de précision en oncologie basée sur le niveau de preuve.

Thèmes de recherche

Les développements récents des technologies omiques et l’arrivée de thérapies ciblées ont accru l’intérêt pour les biomarqueurs moléculaires capables de prédire le diagnostic, le devenir clinique et la réponse au traitement de patients atteint d’un cancer (diagnostique, pronostique et prédictif). Actuellement, le traitement des données de séquençage de nouvelle génération et l’intégration des données moléculaires aux données d’épidémiologie clinique sont des défis considérables. Le développement de la médecine personnalisée implique que les tumeurs soient scindées selon leurs caractéristiques moléculaires en sous-catégories plus rares, même pour les tumeurs fréquentes.

  • Thème 1 «Méthodologie des essais cliniques» : Une nouvelle génération d’essais cliniques prenant en compte la mesure répétée des biomarqueurs et utilisant des critères de jugement cliniques substitutifs adaptées à ces données est nécessaire afin d’évaluer les effets des traitements dans des essais cliniques de petite taille. L’équipe propose des nouvelles méthodes d’analyse ou de design d’études cliniques précoces, d’études dans les cancers rares et d’intégration des biomarqueurs dans les essais.
  • Thème 2 «Méta-analyse des traitements et des biomarqueurs» : Les méta-analyses à grande échelle sur données individuelles sont des outils essentiels pour fournir un niveau de preuve élevé de l’évaluation de l’efficacité et la toxicité des traitements anticancéreux dans des sous-groupes de patients définis par un profil moléculaire et des biomarqueurs associés. Les bases de données des méta-analyses (principalement dans le cancer de poumon, tête et cou, gastrique et sein) donnent lieu à une recherche méthodologique associée (sur les critères de substitution, la comparaison indirecte).
  • Thème 3 « Évaluation économique des traitements et des biomarqueurs» : En raison des coûts élevés de cette nouvelle médecine théranostique en oncologie, des analyses économiques (analyse de coût, de coût-efficacité ou d’impact) sont nécessaires pour évaluer l’efficience des stratégies associant l’utilisation de biomarqueurs et le traitement par des thérapies associées. L’équipe explore aussi la valeur ajoutée des bases de l’assurance maladie pour ces objectifs.
  • Thème 4 « Développement et validation des biomarqueurs» : Quand un biomarqueur potentiel pour le diagnostic ou pour la prédiction du devenir clinique des patients a été identifiée, l’évaluation rigoureuse basée sur les preuves nécessite une confirmation dans des études de cohortes de patients, comme dans la cohorte COBLAnCE (Cohorte pour la recherche de biomarqueurs prédictifs du cancer de la vessie), gérée par l’équipe. Cependant, la grande quantité d’information disponible rend la découverte de faux positifs de plus en plus fréquente dans l’analyses des données à haute dimension. L’équipe propose des méthodes statistiques robuste pour l’identification de ces biomarqueurs et l’élaboration des méthodes de prédiction pour des patients futurs.

Les méthodes développées par l’équipe sont disponibles à la communauté scientifique sur le site https://github.com/oncostat.

 

Catégorie de la page: