Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

23/09/2022

Ouverture de l’essai BIOMEDE 2, un espoir thérapeutique dans le gliome infiltrant du tronc cérébral

Seul essai clinique comparatif international dédié aux gliomes malins de la ligne médiane et du tronc cérébral, BIOMEDE 2.0 s’ouvre le 23 septembre. Son objectif est de comparer un médicament prometteur, ONC201, à l’évérolimus, une thérapie ciblée considérée comme le meilleur traitement actuel. Ce programme de recherche promu et coordonné par Gustave Roussy, très attendu par les patients, doit durer 4 ans.

Malgré les progrès dans la prise en charge des cancers pédiatriques, les gliomes infiltrant du tronc cérébral (GITC) et de la ligne médiane représentent un défi clinique. Cet ensemble de tumeurs très agressives touche chaque année une centaine d’enfants et d’adultes en France. De par leur localisation, les GITC sont inopérables. Seule la radiothérapie a prouvé son efficacité, mais ses effets demeurent transitoires et la rechute est fréquente. Aucun progrès thérapeutique n’a été constaté depuis plusieurs années.

L’essai BIOMEDE 1.0, dont les résultats ont été présentés en décembre 2019, est le plus vaste jamais réalisé dans le GITC. Conduit chez 350 patients en Europe et en Australie, il a permis d’importantes avancées pour montrer la faisabilité d’un profilage moléculaire complet de ces tumeurs dès le diagnostic. BIOMEDE 1.0 a abouti à la classification précise des différents types de gliomes malins de la ligne médiane et du tronc cérébral et a défini un nouveau standard de traitement combinant la radiothérapie à l’évérolimus, une thérapie ciblée (antagoniste de la voie mTOR qui est très souvent activée dans ces tumeurs). « Nos travaux ont permis de mieux comprendre cette maladie, caractérisée par une anomalie commune bloquant les cellules tumorales dans un état de cellule souche extrêmement résistante aux traitements. Cette mutation H3K27M interfère avec le contrôle de l’expression des gènes au niveau épigénétique, représentant un mécanisme de cancérogénèse inédit et propre à ce type de cancer uniquement » explique le Dr Jacques Grill, oncopédiatre et chercheur responsable du programme Tumeurs cérébrales au sein du département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent de Gustave Roussy et coordonnateur de BIOMEDE.

Permettre à tous les patients l’accès à l’ONC201

Dans la poursuite de ces travaux, Gustave Roussy lance BIOMEDE 2.0. Ouvert dans 10 pays européens, 368 patients adultes et enfants nouvellement diagnostiqués d’un gliome malin de la ligne médiane avec mutation H3K27M seront recrutés durant 4 ans. Cet essai comparatif vise à démontrer la supériorité éventuelle d’ONC201 associé à de la radiothérapie sur l’évérolimus avec radiothérapie. Premier médicament d’une nouvelle classe d’anticancéreux, ONC201 cible le métabolisme énergétique des cellules cancéreuses et a montré des signaux d’efficacité chez les patients en rechute d’une tumeur cérébrale maligne de la ligne médiane avec mutations H3K27M. Jusqu’à présent, le traitement a uniquement été testé aux Etats-Unis, mais pas encore approuvé dans le gliome infiltrant du tronc cérébral. Lors du diagnostic, les personnes atteintes de cette maladie pourront avoir, soit l’évérolimus, soit l’ONC201 après tirage au sort. Mais tous auront la possibilité de changer de médicament si le premier traitement n’est pas suffisamment efficace. « BIOMEDE 2.0 permettra de prouver si l’ONC201 apporte un bénéfice en termes de contrôle de la maladie, et, potentiellement, son enregistrement comme première thérapie spécifique de cette tumeur » conclut le Dr Jacques Grill. Le protocole d’utilisation thérapeutique compassionnel d’accès à ONC201 à la rechute, développé par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et Gustave Roussy, reste ouvert aux patients traités avant l’ouverture de BIOMEDE 2.0, ou en-dehors.

L’essai BIOMEDE 2.0 est soutenu financièrement par l’Institut National du Cancer, Imagine for Margo, et la fondation Gustave Roussy dans le cadre de la Campagne « Guérir Le Cancer de l’Enfant au 21e siècle ».

Chiffres clés

10-15 % des tumeurs cérébrales malignes de l’enfant sont des gliomes infiltrant du tronc cérébral.

Ces gliomes sont la première cause de mortalité par tumeur cérébrale chez l’enfant.

100 nouveaux cas par an en France de gliomes infiltrants du tronc cérébral et tumeurs apparentées, adultes et enfants compris