Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Le 27 septembre 2021

La nouvelle startup Aglaia Therapeutics lève 4 millions d’euros en amorçage pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées contre le cancer

Advent France Biotechnology (AFB) a piloté ce tour de financement, avec Crédit Mutuel Innovation et Pierre Fabre. Cofondée par AFB, Gustave Roussy et l’Institut Curie, Aglaia Therapeutics utilisera les fonds pour effectuer les travaux précliniques nécessaires à l’identification du premier programme en oncologie qui pourra entrer en phase de développement.

Aglaia Therapeutics, une startup de biotechnologie qui développe de nouveaux médicaments pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées contre le cancer, annonce ajourd’hui avoir bouclé un tour de financement en amorçage de 4 millions d’euros. Advent France Biotechnology (AFB) a mené ce tour, avec la participation de Crédit Mutuel Innovation et Pierre Fabre. AFB a co-fondé la société et a nommé Alejo Chorny, operating partner d’AFB, au poste de directeur des opérations (COO) d’Aglaia Therapeutics. L’Institut Curie et Gustave Roussy, des centres de lutte contre le cancer de premier plan, ont participé à la création de la startup.

Ce financement va permettre de préparer le programme de développement préclinique nécessaire à l’identification du premier candidat-médicament. Aglaia Therapeutics a pour objectif de développer de nouvelles thérapies en oncologie afin de proposer des médicaments best- ou first-in-class. Ces molécules pourront rétablir une sensibilité aux thérapies ciblées disponibles sur le marché chez des patients atteints de cancer devenu résistant à ces traitements. La startup a développé un pipeline de petites molécules en oncologie qui ciblent la traduction de l’ARNm.

Les thérapies ciblées ont considérablement amélioré les perspectives des patients atteints de cancer. Cependant, l’efficacité globale de ces traitements diminue avec le temps car les patients développent rapidement des résistances. Par ailleurs, même avec des thérapies qui génèrent une réponse complète, de petits groupes de cellules cancéreuses survivent souvent aux traitements, entraînant une récidive. Il s’agit d’un des plus grands obstacles sur le chemin d’un traitement durable en oncologie.

« Nous voulons améliorer significativement la prise en charge des patients atteints de cancers, en réactivant la réponse aux traitements et en évitant la résistance aux thérapies ciblées actuellement disponibles. Nous avons mis en place une équipe solide, composée d’experts en développement de médicaments, de scientifiques et d’investisseurs », déclare Alejo Chorny, COO d’Aglaia Therapeutics. « Avec ce tour d’amorçage, Aglaia Therapeutics est parfaitement positionnée pour avancer sur ses programmes précliniques dans les prochaines années et sélectionner un premier candidat-médicament innovant. »

« Aglaia Therapeutics est une bonne illustration de notre approche d’entrepreneur-investisseur. Nous sommes persuadés que les travaux d’Aglaia Therapeutics ouvriront des perspectives pour empêcher les récidives de cancer, un des principaux besoins médicaux non satisfaits en oncologie », ajoute Matthieu Coutet, managing partner d’AFB. « Nous sommes ravis d’avoir pu réunir l’Institut Curie et Gustave Roussy, deux centres européens de pointe dans la lutte contre le cancer, pour travailler ensemble à la création de cette startup sans équivalent, qui ambitionne de vaincre la résistance aux thérapies ciblées en oncologie. »

Une collaboration entre Aglaia Therapeutics, Gustave Roussy, l'Institut Curie et l'Université de Strasbourg, pour la validation de cibles impliquées dans certains types de cancer, permettra à la société de continuer à travailler avec les équipes cliniques et de recherche du Pr Caroline Robert, du Dr Stéphan Vagner et du Dr Laurent Desaubry.

Aglaia Therapeutics a été fondée sur la base de plusieurs années de collaboration scientifique entre le Pr Caroline Robert, chef du service de dermatologie à Gustave Roussy, le Dr Stéphan Vagner, directeur de l’unité CNRS UMR3348 / Inserm U1278 à l’Institut Curie, et le Dr Laurent Desaubry, directeur de recherche CNRS à l’Université de Strasbourg. Tous trois sont co-fondateurs de la startup.

Si le Dr Vagner s’intéresse depuis de nombreuses années à la traduction des ARNm, de son côté, le Pr Robert a rapidement identifié de possibles applications médicales. Ces premiers travaux ont montré que, chez les patients cancéreux, de nombreuses voies de résistance aux thérapies ciblées actuellement disponibles convergent vers l'activation de la traduction des ARNm par le complexe eIF4F. EIF4FA, un hélicase à ARN, est l'une des trois protéines qui composent le complexe eIF4F. Ce dernier est indispensable pour lancer la traduction CAP-dépendante de nombreuses protéines oncogènes. Dans de nombreux cancers, on constate que l'activité anormale de ce complexe conduit à la synthèse de protéines impliquées dans la croissance tumorale et les métastases. De plus, la traduction sélective des ARNm cellulaires, contrôlée par le complexe eIF4F, contribue également à la résistance aux traitements anticancéreux tels que les thérapies ciblées et les inhibiteurs de checkpoints.

En déterminant l'importance de ce processus de régulation de la traduction des ARNm dans la progression du cancer et dans la résistance aux traitements, on peut faire avancer le développement de nouvelles thérapies en oncologie ciblant ce processus.

► Pour lire l’article paru dans Nature Reviews Cancer

 

Icône PDF ► Lire le communiqué en PDF

Catégorie de la page: