Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Réparation des cassures double brin et intégrité du génome

Responsable
Gérard Mazon
Tél.: +33 (0)1 42 11 38 76

Bâtiment de médecine moléculaire,
Niveau 2, Pièce 269

Envoyer un e-mail
Frise de présentation (bandeau): 
Réparation des cassures double brin et intégrité du génome

Equipe Réparation des cassures double brin et intégrité du génome

Cette équipe ATIP/AVENIR 2013 est rattachée à l’UMR 8200 « Stabilité génétique et oncogenèse »

La réparation des cassures double brins (DSBs) de l’ADN est une étape cruciale dans la préservation de l’intégrité du génome. L’absence de réparation ou une réparation incorrecte peut générer des altérations chromosomiques (perte de chromosome, duplications, délétions ou translocations) et conduire à la tumorigenèse. La recombinaison homologue (RH) est un processus très important pour réparer ces DSBs et implique plusieurs étapes. Or, la régulation de ces étapes reste encore mal connue. Notamment, les étapes tardives de la RH sont importantes car elles peuvent donner lieu à un crossing over (CO) ou non (NCO), ce qui aura comme conséquence un échange ou non de matériel génétique entre les deux chromatides impliquées.

Le projet de l’équipe sera centré sur le modèle levure S. cerevisiae qui permettra d'obtenir de précieuses informations sur les mécanismes moléculaires de la formation des "crossing overs" en regardant les intermédiaires d'ADN d'une manière qui n'est pas encore possible dans les cellules de mammifères. Le projet visera à identifier les acteurs protéiques impliqués dans la décision entre la voie "crossing-over" ou "non crossing over" pendant la RH. Une fois le rôle des différentes protéines établi chez la levure, les résultats seront confirmés dans les cellules humaines afin de déterminer l’importance de ces voies de régulation de la RH dans la tumorigenèse.

Catégorie de la page: