Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Chirurgie des cancers ORL

La chirurgie est fréquemment utilisée pour le traitement des cancers ORL. Elle s'adresse généralement aux tumeurs bien limitées. Outre l'ablation de la tumeur et des tissus environnants, le chirurgien enlève également les ganglions concernés. La chirurgie a accompli d'énormes progrès et permet souvent aujourd'hui de réaliser en une seule intervention l'ablation de la tumeur et le remplacement des tissus retirés par des tissus prélevés dans le voisinage ou plus à distance (lambeaux).

L’équipe ORL de Gustave Roussy a acquis une renommée internationale en chirurgie reconstructrice et en chirurgie des sarcomes de la tête et du cou, tels que :

  • L’ostéosarcome de la mandibule et du massif facial
    Sarcome osseux le plus fréquent en maxillo-facial, il nécessite une chirurgie très au large de la tumeur, en réalisant dans le même temps opératoire une chirurgie de reconstruction qui fait le plus souvent appel à des lambeaux libres. Ces lambeaux sont des tissus composites (os + muscle + peau) prélevés sur le patient avec leur pédicule (artère+veine). Le pédicule est ensuite connecté aux vaisseaux du cou par des micros sutures vasculaires (microchirurgie sous lunettes loupe ou microscope). Cette technique permet ainsi de sélectionner des tissus parfaitement adaptés à la perte de substance créée par l’ablation de la tumeur. Pour les ostéosarcomes on utilise souvent l’os péroné pour la reconstruction de la mandibule et l’omoplate pour les reconstructions du massif facial.
  • Les sarcomes des tissus mous (STM) de la tête et du cou
    Le traitement chirurgical est un élément central du traitement et l’utilisation des lambeaux libres pour les reconstructions est recommandée et largement répandue. Il est également recommandé que ces reconstructions soient réalisées dans le même temps chirurgical que l’ablation de la tumeur (intervention à double équipe) car les résultats fonctionnels et esthétiques sont bien meilleurs que pour les reconstructions secondaires. Le rhabdomyosarcome de la tête et du cou est le plus fréquent de ces sarcomes des tissus mous.

Pour certaines tumeurs, la chirurgie par voie transorale assistée par robot à l’aide du Da Vinci Xi, robot chirurgical de denière génération, est également en cours à Gustave Roussy.

Catégorie de la page: