Informations pratiques

Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

> Patients Internationaux

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

12/11/2018

Mois de sensibilisation aux cancers masculins

Mois dédié à la lutte contre les cancers masculins, le mois de novembre est l'occasion de mieux connaître ces cancers et de sensibiliser le public à leur dépistage.

Cancer de la prostate

En France, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme avec plus de 48 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année*.

Son dépistage consiste à détecter le plus tôt possible des lésions, cancéreuses ou pouvant évoluer vers un cancer, en réalisant deux examens complémentaires :

  • le toucher rectal
  • le dosage du PSA, une protéine spécifique synthétisée par la prostate et présente dans le sang.

Généralement asymptomatique au début, un cancer de la prostate peut provoquer par la suite des troubles urinaires et/ou sexuels : de tels symptômes doivent donc pousser à consulter.

Un grand nombre de cancers de la prostate sont à évolution lente et sont susceptibles de ne nécessiter ni intervention chirurgicale, ni autres traitements radicaux. Le choix et l'ordre des traitements dépendent notamment de l'étendue du cancer au moment du diagnostic.

En cas de métastases, beaucoup plus complexes à traiter, des progrès ont été accomplis grâce à la recherche ces cinq dernières années sur les traitements médicamenteux : hormonothérapies, chimiothérapies et thérapies ciblées.

Cancer du testicule

Moins fréquent, le cancer du testicule touche près de 2 300 hommes par an en France, plus particulièrement lorsqu'ils sont jeunes.

Lorsqu'il est détecté tôt, le cancer du testicule peut le plus souvent être efficacement traité, voire guéri, par :

  • Une orchidectomie (ablation chirurgicale du testicule affecté),
  • Une chimiothérapie ou une radiothérapie, souvent prescrites après une opération chirurgicale afin de traiter les cellules cancéreuses restantes.

Un auto-examen régulier des testicules est recommandé à tous les hommes. Bien connaître la taille, la forme et le niveau habituel des bosses peut aider à déterminer une anomalie. Une grosseur, une sensation de lourdeur, une douleur ou une gêne dans un testicule ou dans le scrotum sont des symptômes à ne pas négliger. En cas de doute, il est important de contacter son médecin référent. Si un traitement est nécessaire, ce dernier pourra commencer aussi tôt que possible et augmenter les chances de guérison.

Pour sensibiliser le grand public à l'importance du dépistage du cancer testiculaire, l'association de patients CerHom et la fondation Movember ont publié en novembre 2018 un clip de prévention délibérément malicieux, pour marquer les esprits sur un sujet encore tabou : 

Des réunions-débats pour les patients et leurs proches

En novembre, plusieurs réunions-débats à l'attention des patients et de leurs proches, organisées par notre Espace de Rencontres et d'Information, seront consacrées au cancer de la prostate, aux nouveaux traitements et aux voies de recherche.

 Voir le programme des réunions-débats

Pour en savoir plus

► La prise en charge du cancer de la prostate à Gustave Roussy

 La prise en charge du cancer du testicule à Gustave Roussy

► Soutenir la recherche sur le cancer de la prostate

 

* Chiffres INCa 2013