Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Cancer de la thyroïde

Responsable
Dr Sophie Leboulleux

Contact
+33 (0)1 42 11 42 57  ou 44 96
ou 42 42 ou 63 61 ou 50 25

Envoyer un e-mail
Frise de présentation (bandeau): 
Cancer de la thyroïde

Les traitements contre le cancer de la thyroïde pourront être réalisés en ville ou à Gustave Roussy, au cours d’une hospitalisation en hôpital de jour ou dans le service de médecine nucléaire et de cancérologie endocrinienne. Des partenariats sont fréquemment mis en place avec les centres proches de votre domicile.

Chirurgie

En fonction des éléments apportés par les examens diagnostiques, l'équipe soignante décidera de réaliser ou non une chirurgie. Celle-ci sera en général une thyroïdectomie totale, c'est-à-dire qu'elle retire toute la thyroïde. Parfois, le chirurgien pourra également retirer les ganglions du cou au moment de l'intervention. Suite à la chirurgie, l'anatomopathologiste examinera la thyroïde et portera un diagnostic définitif. Celui-ci définira s'il s'agit d'un cancer ou d'une lésion bénigne, et du type de cancer.

PDF icon> Plus d'information sur la chirurgie thyroïdienne

Médecine nucléaire

Une fois le diagnostic posé et la chirurgie réalisée, on pourra réaliser une administration d'iode radioactif (iode 131, encore appelée "irrathérapie"), en fonction des données de la chirurgie (importance de l'exérèse, taille de la tumeur...). L'administration d'iode 131 détruira les restes de cancer non retirés par la chirurgie.

Enfin, le traitement comprendra la prise d'hormones thyroïdiennes, puisque la chirurgie a retiré toute la thyroïde.

En cas de métastases

En cas de métastases à distance, par exemple dans les os ou les poumons, le traitement sera différent et pourra faire intervenir l'iode 131, la chirurgie des lésions, ainsi que la radiothérapie. L'ordre des traitements ainsi que la décision de réalisation seront déterminés par l'équipe médicale.

Suivi du cancer de la thyroïde

Le suivi repose sur deux examens : le dosage de la thyroglobuline, protéine qui n'est produite que par la thyroïde et dont le taux dans le sang est indétectable après traitement et l'échographie cervicale.

Ces traitements contre le cancer pourront être réalisés en ville ou au cours d’une hospitalisation en hôpital de jour ou dans le service de médecine nucléaire et de cancérologie endocrinienne. Des partenariats sont fréquemment mis en place avec les centres proches de votre domicile.

Catégorie de la page: