Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Tumeur neuro-endocrine

Responsable
Dr Eric Baudin

Contacts
+33 (0)1 42 11 42 42 ou 42 57
ou 63 61 ou 50 25

Demander un RDV
Frise de présentation (bandeau): 
Tumeur neuro-endocrine

Traitements des tumeurs neuro-endocrines (TNE)

Les traitements ont un double objectif : enlever la tumeur ou en limiter l’extension et contrôler les sécrétions hormonales. Ces traitements peuvent être prescrits seuls mais ils sont le plus souvent associés et adaptés au profil de chaque patient. Ces traitements pourront être réalisés en ville ou au cours d'une hospitalisation en hôpital de jour, dans le service de chirurgie ou dans le service d’oncologie endocrinienne.

La surveillance sans traitement

Elle peut être proposée lors de la prise en charge initiale ou après une ou plusieurs séquences de traitements. Cette attitude est justifiée par la lenteur évolutive de certaines tumeurs, la toxicité des traitements qui impose une prescription raisonnée mais aussi la nécessité de période de récupération pour l’organisme. Cette stratégie de surveillance “active” ne doit pas être interprétée comme liée à l’absence de solution thérapeutique.

La chirurgie

L’intervention chirurgicale est le moyen le plus efficace pour guérir les tumeurs neuro-endocrines lorsqu’elles sont localisées. Le traitement chirurgical a pour objectif la résection complète de la tumeur primitive et le retrait des ganglions de drainage. S'il existe des métastases hépatiques, celles-ci peuvent également être enlevées au cours de la même intervention. La chirurgie pourra aussi être proposée pour traiter les rechutes locales et/ou métastatiques.

Comme pour toutes les pathologies rares, la prise en charge initiale d’une tumeur neuro-endocrine dans un centre expert est recommandée. Un partenariat avec le Centre Chirurgical Marie Lannelongue du Plessis-Robinson permet d'assurer la chirurgie des tumeurs neuroendocrines thoraciques.

Les traitements médicaux et loco-régionaux

Les autres modalités thérapeutiques disponibles pour la prise en charge des tumeurs neuroendocrines sont :

  • Analogues de la somatostatine administrés sous forme d’injections par une infirmière de ville.
  • Thérapies ciblées administrées par voie orale, en ville.
  • Chimiothérapie, qui peut être administée par voie orale en ville ou par voie intraveineuse en hôpital de jour ou dans le service d’oncologie endocrinienne. En cas de carcinome neuroendocrine peu différencié, le traitement repose surtout sur la chimiothérapie.
  • Radiothérapie interne vectorisée administrée par voie intra veineuse dans le service d’oncologie endocrinienne/médecine nucléaire.
    En savoir plus
  • Chimio-embolisation des métastases hépatiques, radio fréquence etc (lien versd la page de radiologie interventionnelle.

Les essais thérapeutiques

Lors de votre prise en charge, les médecins peuvent vous proposer de participer à des protocoles de recherche clinique sur le cancer. Les patients peuvent donc recevoir un traitement "standard" ou un nouveau traitement dans le cadre d’essais cliniques, s'ils le souhaitent.

Des essais thérapeutiques, dédiés spécifiquement aux tumeurs neuroendocrines ou ouverts pour des patients atteints de différents types tumoraux peuvent être proposé à différents moments de la prise en charge.

Suivi

Un suivi régulier par une équipe spécialisée multidisciplinaire est indispensable. La surveillance repose sur la clinique, les examens d'imagerie et les dosages hormonaux. Votre médecin référent pourra être amené à rediscuter régulièrement de votre dossier en RCP (réunion de concertation pluridisciplinaire) RENATEN en fonction de l’évolution.

 

Catégorie de la page: