Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Tumeur neuro-endocrine

Responsable
Dr Eric Baudin

Contacts
+33 (0)1 42 11 42 42 ou 42 57
ou 63 61 ou 50 25

Frise de présentation (bandeau): 
Tumeur neuro-endocrine

Consultations

La première consultation médicale à Gustave Roussy aura essentiellement pour objectifs de poser et/ou de confirmer le diagnostic et de préciser les caractéristiques de la maladie. Lors de cette première consultation à Gustave Roussy, il vous sera demandé de récupérer ou d’amener l'ensemble des examens déjà réalisés (analyses de lames, biologiques, radio : scanner, IRM, PET Scan, scintigraphie osseuse, échographie...). Après un interrogatoire et un examen clinique, le médecin fera la synthèse des examens déjà réalisés et vous demandera éventuellement de compléter le bilan en prescrivant des examens biologiques sanguins et éventuellement urinaires pour rechercher une sécrétion d’hormone par la tumeur ainsi que des examens d’imagerie radiologique et scintigraphique si nécessaire.

Les consultations suivantes permettront de mettre en place le traitement et d’organiser le suivi qui nécessitera la réalisation d’examens de radiologie de manière régulière.

Bilan initial de la maladie

La prise en charge optimale de votre maladie nécessite de réaliser un bilan complet comprenant :

  • Caractérisation histologique et en particulier distinction entre tumeur neuroendocrine bien différenciée et carcinome neuroendocrine peu différencié. Le diagnostic est établi le plus souvent lors de l'analyse de la pièce opératoire après chirurgie ou de la biopsie. L'anatomopathologiste confirme l'existence d'une tumeur neuro-endocrine sur son aspect histologique et sur l'existence d’une positivité à des marqueurs généraux. L'examen histologique permettra de préciser le degré de différenciation tumorale et de distinguer entre tumeur neuroendocrine bien différenciée et carcinome neuroendocrine peu différencié. Il est parfois nécessaire de demander une relecture histologique par un anatomopathologisye expert du réseau TENPAth afin de confirmer/préciser le diagnostic.
  • Recherche d’une sécrétion hormonale présente dans 30% des cas environ.
  • Dosage d’un ou de plusieurs marqueur(s) biologique(s) (Chromogranine A, 5HIA urinaire des 25h, etc.)
  • Recherche éventuelle d’un syndrome de prédisposition génétique en fonction de votre âge, de la nature de la maladie et de vos antécédents familiaux pouvant mener à une consultation d’oncogénétique. Lorsqu'une maladie génétique est suspectée, un test génétique recherchant une éventuelle mutation est effectué. Cet examen est obtenu par simple prise de sang après consentement écrit du patient. Lorsqu'une mutation est retrouvée, elle expose au risque de syndrome de prédisposition héréditaire aux tumeurs.
  • Détermination de la présentation radiologique et de l’évolutivité de la maladie (certaines tumeurs neuroendocrines peuvent ne pas être progressive ou alors très lentement).
  • Réalisation d’une caractérisation scintigraphique par la réalisation d’un ou plusieurs examens de médecine nucléaire.

Réunion de concertation pluridisciplinaire et plan de soin personnalisé

Après réalisation du bilan complet de votre maladie, votre dossier va être discuté au cours d'une réunion de concertation pluridisciplinaire réunissant de nombreux spécialistes du cancer parmi lesquels : chirurgien, médecin oncologue, radiologue et anatomopathologiste, biologiste. Ceci permettra de déterminer la meilleure stratégie thérapeutique adaptée à votre maladie.

Des soins complémentaires peuvent vous être proposés selon vos souhaits et besoins (prise en charge psychologique, nutritionnelle, de la douleur, consultation infirmière, consultations de génétiques...)