Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

01/03/2019

Mars Bleu, mois de mobilisation contre le cancer colorectal

Avec plus de 44 000 personnes touchées par an, le cancer colorectal reste l'un des cancers les plus fréquents et les plus meurtriers en France*. Pourtant, détecté avant qu’il n'atteigne un stade avancé ou métastatique, il se guérit dans 9 cas sur 10.

Chiffres clés du cancer colorectal en France - données INCa 2019

Dépister pour agir au plus tôt

Le cancer colorectal naît de la transformation d'une tumeur bénigne en tumeur maligne : une transformation "silencieuse" qui peut prendre dix ans, sans nécessairement provoquer de symptômes. C'est pourquoi il est primordial de participer au dépistage organisé, proposé tous les 2 ans aux personnes entre 50 et 74 ans, et d'effectuer les examens recommandés en fonction de sa situation, afin d'agir au plus tôt sur un potentiel cancer en développement. 

Mis en place en 2015, le test immunologique de dépistage du cancer colorectal est gratuit et simple à réaliser chez soi. Plus efficace que le test précédent, il permet de détecter 2 à 2,5 fois plus de cancers et de lésions pré-cancéreuses en repérant la présence de sang occulte dans les les selles, ce qui permet une prise en charge plus précoce.

► Plus d'informations sur le test de dépistage

Si le test se révèle être positif (environ 5% des cas), une coloscopie sera réalisée afin de repérer une éventuelle anomalie, qu'elle soit cancéreuse ou non.

L'expertise chirurgicale de Gustave Roussy

Pionnier en oncologie digestive, Gustave Roussy assure la prise en charge globale du cancer colorectal, du diagnostic aux traitements : chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, thérapies ciblées... Ses équipes de recherche sont aussi particulièrement impliquées dans le développement de nouveaux traitements personnalisés.

La chirurgie est l’un des piliers du traitement du cancer colorectal et reste la plus efficace contre les cancers colorectaux métastatiques. Reconnu centre expert pour la prise en charge des formes complexes de cancer colorectal, Gustave Roussy est doté d’un plateau technique de dernière génération et recourt notamment à la chirurgie robotique pour offrir aux patients une chirurgie de précision qui limite le saignement, les douleurs post opératoires et les cicatrices.

L'équipe de chirurgie digestive de Gustave Roussy a désormais acquis une grande expérience en matière de chirurgie robotique, effectuée à l'aide du robot Da Vinci Xi. Aujourd’hui, le robot est couplé à des systèmes d’imagerie, tel qu’un échographe permettant de réaliser des échographies pendant l’opération, pour repérer et traiter plus rapidement les métastases.

Développer la médecine personnalisée dans les cancers du côlon 

Lorsque le cancer colorectal est détecté à un stade avancé ou métastatique, il n'existe malheureusement pas de traitement efficace. C'est pourquoi l’équipe de recherche du Dr Fanny Jaulin, avec le renfort du Dr Jérôme Cartry, vise à développer un test de chimiothérapies, destiné à accélérer l'évaluation de l'efficacité des traitements propre à chaque tumeur.

Ce test, appelé "chimiogramme organoïde", consiste à évaluer toutes les chimiothérapies et autres thérapies disponibles sur des "organoïdes", sortes de reproductions des tumeurs des patients. Selon les résultats de ce chimiogramme, le traitement le plus efficace pour sa tumeur sera proposé au patient.

En cours d'élaboration, ce projet de recherche prometteur nécessite cependant encore des financements : vous pouvez le soutenir par vos dons, pour aider nos chercheurs à progresser plus vite contre le cancer colorectal.

► Faire un don contre le cancer colorectal

► Plus d’informations sur la prise en charge du cancer colorectal à Gustave Roussy

 

* Estimation 2017 de l'Institut National du Cancer