Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Faire un don contre le cancer du pancréas

Votre don accélère les recherches contre le cancer du pancréas

Le cancer du pancréas est le 2ème cancer digestif le plus fréquent après le cancer colorectal, avec 400 000 décès dans le monde chaque année. Il est mortel dans 90% des cas, et sera bientôt la deuxième cause de mortalité par cancer dans le monde.
La grande majorité des cancers du pancréas sont diagnostiqués trop tardivement, les rendant inopérables dans 90 % des cas. Ces cancers très agressifs et très complexes ne bénéficient aujourd’hui que de très peu d’alternatives thérapeutiques. Cependant, quand ils sont détectés à un stade précoce, ils peuvent être guéris dans 80% des cas.

Projet « Prism Pancréas », pour une détection précoce des cancers du pancréas

Le mauvais pronostic du cancer du pancréas s’explique principalement par un diagnostic trop tardif. C’est pourquoi les chercheurs de Gustave Roussy ont développé PRISM, un projet de grande envergure qui vise à détecter de façon précoce le cancer du pancréas et ainsi augmenter les chances de guérison des patients.

Soutenez le projet Cancer du pancréas du programme PRISM
Voir la vidéo sur Youtube

Avec votre don, aidez Gustave Roussy à sauver des vies !

Infographie

Objectifs du programme PRISM contre le cancer du pancréas

► Mettre au point une technologie de détection précoce basée sur l’identification de molécules dans le plasma ou les urines.

► Sauver environ 100 000 personnes par an grâce au programme de dépistage précoce.

 

Etapes du projet :

  • 1er étape : analyser le profil moléculaire de 200 tumeurs du pancréas de stade très précoce et les comparer aux analyses 200 personnes sans tumeur. Cette analyse permettra de déterminer les anomalies moléculaires spécifiques aux cancers du pancréas. Nous chercherons ensuite si ces anomalies existent dans le plasma et les urines, chez les mêmes patients pour lesquels l’analyse tumorale a été réalisée.
  • 2e étape : sous réserve de bonnes performances de l’étape 1, il s’agira d’analyser le profil moléculaire de 200 nouveaux patients présentant un cancer du pancréas et chez 200 volontaires sans cancer. Si ces analyses confirment les performances du test diagnostic, nous réaliserons par la suite une étude à plus grande échelle visant à valider l’impact de ce test de dépistage sur la mortalité des personnes testées.

 

Dr Antoine Hollebecque

Témoignage du Dr Antoine Hollebecque,
cancérologue, département innovations thérapeutiques et essais précoces

guillemetsLe cancer du pancréas a une incidence qui augmente avec un pronostic qui est malheureusement sombre. Chacun d’entre nous a ou aura dans les prochaines années un proche touchée par cette maladie. Plus de 90% des cancers du pancréas sont diagnostiqués à un stade non opérable où les patients ne peuvent être guéris. L’objectif de ce projet PRISM est de de développer une signature moléculaire, c’est-à-dire des gènes impliqués dans cette maladie pour faire le diagnostic le plus précocement possible .guillemets

 

Catégorie de la page: